Volcanisme et paysages

Les acquis :

Un paysage est l'ensemble de tout ce que l'on peut observer autour de soi. Le relief, la végétation, les manifestations des activités humaines. Le modelé du relief dépend de la nature des roches qui constituent le sous-sol et donc des propriétés de ces roches. Le modelé du relief dépend aussi de l'action des agents atmosphériques et de l'eau présente à la surface de la Terre, c'est l'érosion. Ce paysage peut et a pu subir des modifications dues à l'activité du globe Terrestre, tel que le volcanisme.

Basalte, andésite, obsidienne

Evaluer
ses connaissances

Problématique : Comment le volcanisme peut-il modifier un paysage ?

Problèmes :

  • Comment fonctionne un volcan ?
  • Comment peut-on expliquer l'existence de différents types d'éruptions ?
  • Comment peut-on expliquer l'existence de différentes roches volcaniques ?
  • Comment et où est créé un magma à l'origine du matériel émis en surface ?
  • Comment les caractéristiques du magma influencent-elles le déroulement d'un éruption ?
  • Comment se répartissent les volcans à la surface du globe ?
  • Comment prévoir une éruption volcanique ?

Vidéos, Mont St Hélen, Piton, Etna...

 

“Nouveau, à découvrir : le logiciel “Géologie externe – évolution des paysages”
Les photographies de Géologie de monanneeaucollege avec les outils pédagogiques associés

A retenir :

Les volcans actifs ne sont pas répartis au hasard à la surface du globe, on en retrouve sur les continents, les îles océaniques et les fonds des océans. Leur activité plus ou moins violente est accompagnée d'une émission de lave et de gaz, avec des projections de matériaux d'importances variées.

I) Le volcanisme est l'arrivée en surface de magma contenant des gaz. Il se manifeste par deux grands types d'éruptions.

L'arrivée en surface de certains magmas donne naissance à des coulées de lave, l'arrivée d'autres magmas est caractérisée par des explosions projetant des matériaux. Les manifestations volcaniques sont des émissions de lave et de gaz. Les matériaux émis constituent l'édifice volcanique. Le magma contenu dans un réservoir magmatique localisé à plusieurs kilomètres de profondeur, est de la matière minérale en fusion véhiculant des éléments solides et des gaz.

L'activité volcanique effusive du Piton de la Fournaise, se caractérise par des coulées de lave fluide, des projections peu violentes de fragments de lave qui s'accumulent pour former un cône. On parle aussi de volcan Basaltique ou rouge.

L'activité volcanique explosive du mont Saint Helens, se caractérise par de violentes explosions projetant en altitude des panaches de cendres, formant des nuées ardentes. Au fond du cratère, la lave visqueuse forme un dôme. On parle aussi de volcan andésitique ou gris.

Un réseau de surveillance mondial permet de protéger les populations du risque volcanique, et d'établir des conduites à tenir en cas d'éruption. Informées, les populations sont ainsi protégées.


II) Les roches volcaniques proviennent du refroidissement du magma.

Le refroidissement par étapes du magma, sa solidification sous forme de cristaux et de verre, donnent naissance aux roches volcaniques. La structure de la roche conserve la trace de ses conditions de refroidissement.

Lors d'une éruption volcanique effusive, le refroidissement de la lave fluide donne des roches sombres comme le Basalte. Un basalte est constitué d'une pâte (verre) non cristallisée, dans laquelle on trouve des gros cristaux (phénocristaux) d'olivine et de pyroxènes, et des petits cristaux (microcristaux) de feldspaths.

Lors d'une éruption volcanique explosive, la lave visqueuse constituant le dôme donne des roches plus ou moins sombres comme l'andésite. Une andésite est constituée d'une pâte grise (verre) non cristallisée, dans laquelle on trouve des phénocristaux de pyroxène, et des microcristaux de feldspaths.

Le basalte et l'andésite ont une structure hémicristalline, elles sont formées en partie de cristaux et en partie de matière non cristallisée (verre).

Le Gabbro est une autre roche magmatique, on y observe de gros cristaux de pyroxène et de feldspath. Le Gabbro a une structure holocristalline, elle est en effet entièrement constituée de cristaux.


III) Les volcans actifs ne sont pas répartis au hasard à la surface du globe.


La répartition géographique du volcanisme actuel, s'explique en fonction des plaques tectoniques.

Le volcanisme basaltique de type effusif, et le volcanisme andésitique de type explosif, sont distincts géographiquement.

  • Les volcans andésitiques (explosifs) sont localisés sur le pourtour du Pacifique et aux Antilles. Ces volcans actifs sont isolés et caractérisent les arcs insulaires, ou les bordures continentales, qui tracent la limite entre plaques qui s'affrontent.
  • Les volcans basaltiques (effusifs) produisant des laves abondantes et fluides, sont soit isolés au niveau des océans et des continents, soit alignés le long des dorsales océaniques. Ces dorsales océaniques sont les plus grandes zones volcaniques actives.

Exercice 1

Vocabulaire

Pour aller plus loin

retour